mardi 17 mars 2009

Lune et Bulle au clair de lune

Je n'ai pas terminé mais j'ai commençé mon histoire de chats :)
Je vous présente Bulle et Lune au clair de lune
Bonne lecture !

Comme tous les soirs, Bulle quitta la maison par la chatière. Il laissa derrière lui la douceur, la chaleur et sa gamelle vide. Mais il aimait l'air frais de la nuit tombante, les odeurs de la rue et de la liberté. Il déambula au hasard dans ce quartier qu'il connaissait par coeur. Ce soir, il voulait carresser la lune : il s'installa donc confortablement en haut du mur de l'école. Mais ce soir, pas de lune : elle avait déserté le ciel ... Bulle la chercha du regard. Non, ce soir, il n'y avait que les étoiles qui scintillaient dans le noir.

Soudain, Bulle sentit une présence : il devina une silhouette familière. Bulle se redressa et d'un pas feutré, alla à sa rencontre. « Non, ne te sauve pas, dit-il ! ».
Il s'arrèta : « je n'ai pas l'habitude qu'on me parle, répondit-il timidement.
- Je suis content de voir quelqu'un ce soir, dit Bulle en s'avançant. Comment t'appelles-tu ?
- Je m'appelle Lune, répond la chatte. »
Bulle se présenta et raconta qu'il cherchait justement la lune ! Les deux chats éclatèrent de rire.

Depuis ce jour, Bulle et Lune passèrent la plupart de leurs nuits ensemble. Ils se retrouvaient sur la palissade et discutaient de tout, de rien et aussi de musique pendant des heures. Cependant, Bulle s'interrogait : « Pourquoi ne veut-elle pas me voir la journée ? ». Jamais ils ne se voyaient avant vingt et une heure. Jamais elle ne parlait de sa maison, ni de sa famille, ni ... Bulle commençait être inquiet car Lune restait mystèrieuse. Et si Lune cachait un terrible secret ?

Un matin, il décida donc de partir à sa recherche : il quitta la maison et poursuivit sa promenade matinale jusqu'à l'opéra. En effet, une nuit, Lune lui avait confié « J'adore ces airs d'opéra ... je les écoute durant des heures ! ». Bulle était décidé : il voulait passer ses journées entières avec Lune. N'écoutant que son coeur, il traversa le quartier et arriva sur le boulevard.
Il y avait tant de gens qui s'agitaient dans tous les sens, tant de voitures, de bruits, d'odeurs désagréables ... Et Bulle n'avait pas l'habitude. Il devait continuer et traverser : il devait le faire ! Prenant son courage à deux pattes, il se faufilla entre les jambes des passants. Ouf ! Il avait réussi mais il devait maintenant trouver l'opéra.

« De la musique ! J'ai entendu de la musique ! Déclara Bulle ». Il suivit donc les notes qui flottaient dans l'air. Mais quelle déception ! Ce n'était qu'un homme au milieu du trottoir : il jouait du violon en pleine rue. Bulle cherche Lune du regard mais pas de chatte à l'horizon. D'ailleurs, pourrait-il la reconnaître ? Il ne connaissait même pas la couleur de son pelage ! « Mais je la reconnaitrai entre mille .... son odeur, ses yeux et surtout son rire !, se rassura le chat ».
à suivre !

5 commentaires:

berthe a dit…

Ca donne envie de connaître la suite... c'est très joli, plein de mystères, d'amour et de poésie... j'aime beaucoup. Au fête, je l'ai oublié hier pourtant j'y avait bien pensé la veille : bonne fête Bénédicte avec un jour de retard.

Rebz a dit…

j'attends la suite de Bulle et Lune avec impatience :)

Anges et Lik a dit…

On se demande bien ce qui va se passer pour ces 2 chats!

mandoline a dit…

Je la trouve très jolie cette histoire !Elle est vraiment très très jolie!Moi aussi je suis impatiente de lire la suite.

Capucine a dit…

Hé c'est l'histoire dont tu m'as parlé!
Ca commence bien. On sent qu'elle nous cache quelque chose la petite Lune.