jeudi 11 décembre 2008

L'expédition

L'illustration de Clothilde m'a beaucoup inspirée ...
tellement que je vais en faire une histoire plus longue que prévue !
Je vous laisse découvrir le début des aventures de Zoltan, Bruce et Yvan :)
N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez et répondez au petit sondage !


L'heure est grave : le grand Albus est très malade. Personne ne sait quel mal ronge le chef des Lutins du jardin. Tous les médecins du coin ont essayé de le guérir : potion, remèdes, sirop, médicaments ... mais son mal n'a cessé d'empirer.

« Il faut faire quelque chose ! Déclare Zoltan, le petit lutin malin. » Il ne supporte pas de voir Albus dans cet état. Assis au pied du gros champignon, il réfléchit : « Qui pourrait aider Albus ? ...Mais bien sûr ! J'ai trouvé !, dit-il en courant chez Bruce et Yvan. »

Zoltan a un peu de mal à convaincre ses amis et la discussion va bon train :
« Je suis d'accord avec toi : il n'y a qu'elle qui pourrait aider Albus, dit Bruce
Mais, j'veux pas y aller ! S'exclame Yvan. Elle va nous transformer en grenouille !
Allez, un peu de courage : nous devons aller chercher Cramoche ! Insiste Zoltan. Si nous ne le faisons pas, personne n'ira et Albus ne s'en remettra pas. »


Les trois petits lutins, pas plus haut qu'un pouce, décident donc d'aller demander l'aide de la sorcière Cramoche. Ils préparent leur expédition et s'équipent : Bruce attrape son bonnet rayé porte-bonheur. Et oui, ils s'en vont chez Cramoche : ils ont besoin de courage et de chance. Yvan prend quelques grigris, qu'il cache dans ses poches et Zoltan s'encourage.

« En route !, lance Yvan. » Très motivés, ils avancent d'un bon pas. Mais au bout d'une heure, ils n'ont fait que quelques centimètres.
« On n'arrivera jamais avant la tombée de la nuit ! Dit Zoltan
Et il vaudrait mieux qu'on arrive avant le coucher du soleil ! Ajoute Yvan, on ne sait jamais ce qu'il pourrait arriver en pleine nuit. »
Il leur faut trouver un autre moyen de transport !


Cachée derrière une grosse pierre, une limace-express montre le bout de ses cornes : « Vous allez où ? Demande-telle en bavouillant
de l'autre coté du jardin, au pied du vieux puits, répond Zoltan
Hou, ça fait loin ... souffle la limace, mais je devrais y arriver ! Allez, grimpez ! »
Les trois compères s'installent sur le dos de l'animal. Et en avant !


Bruce, surpris, s'accroche à Yvan : la limace prend son élan et avance à bonne allure. Mais après plusieurs mètres, la bête commence à peiner et finit par s'arrêter : « Je ... suis... désolée ... souffle-t-elle, mais je ne peux pas aller plus loin. »
Les lutins descendent et cherchent une autre solution.
« Réfléchissons en marchant, conseille Zoltan. » Et les voilà qui se frayent un passage entre les hautes herbes.


Suite au prochain épisode :)

3 commentaires:

mandoline a dit…

Encore une belle histoire en perspective!Un petit monde palpitant et magique!

Rebz a dit…

voilà le remède !! :) nan ? ;) "baume de pattes d'araignées au miel de rose"
j'adore me promener ici, et découvrir chaque jour un nouveau récit !
encore mille pardon de ne pas pouvoir te rencontrer :(

pheminus a dit…

Je copie Rebz (Houuu, la vilaine) mais comme je suis en plein dans les araignées, tout s'explique!