mardi 8 décembre 2009

Albert

J'ai encore besoin de vous ...
Cette fois, c'est Albert le coq qui vit une journée particulière.
J'attends vos remarques et vos critiques :)

Du matin au soir, Albert court dans le poulailler. Il va, il vient, il surveille, il supervise. C'est vrai que le coq de Mathurin a de grosses responsabilités : il doit s'occuper de tout le poulailler.
Chaque jour, Il s'assure que les poules ne manquent de rien mais aussi qu'elles couvent leurs oeufs et s'occupent bien des poussins. Bref, Albert est un coq très occupé!
Sauf que ce mardi-là, tout ne s'est pas passé comme il l'espérait.
Laissez-moi vous raconter ce qui c'est passé...


Comme chaque matin, Albert compte les grains uns à uns lorsqu'Albin arrive en sautillant : « Dis, papa, tu sais pourquoi les poules, elles n'ont pas de dent?
-Zut, ca y est! Je ne sais plus où j'en suis! Et puis non, je n'en sais rien.
-Ah, bon... mais tu sais pourquoi Margot, elle a des taches? Interroge le poussin.
-Non, Albin, je ne sais pas ...dit-il en reprenant ses comptes.
-Et dis, papa, je me demandais ...
-Flute, je ne vais jamais y arriver! Albin, laisse-moi compter! »
Le poussin s'installe à coté de papa et attend bien sagement. Mais Albert met tellement de temps à compter tous les grains qu'Albin s'ennuit rapidement. « Et si j'allais voir Maman : elle sait sûrement! se dit le poussin en s'éloignant. »


Mais sur le nichoir, sa mère est aussi très occupée à couver.
Albin n'a vraiment pas de chance : personne ne peut répondre à ses questions. Il profite donc de l'arrivée de Pacha pour s'échapper du poulailler.


« Je vais aller voir Margot : elle doit savoir pourquoi elle a des taches! dit-il en trottinant jusqu'au pré. »
La vache broute tranquillement : « Mais que fais-tu là mon poussin?
-J'ai une question à te poser, dit Albin. »
Et sans attendre sa réponse, il l'innonde de questions toutes plus compliquées les unes que les autres...


Malheureusement, Margot est incapable de répondre : même elle, ne sait pas pourquoi elle a des taches! « Je suis vraiment désolée mais peut-être que Suzette pourra t'aider!
-Oui, c'est une bonne idée! dit le poussin en s'éloignant. »
Albin court à la mare. Il y trouve Suzette en train de barboter avec ses petits.
« Bonjour, dit le poussin.
-Mais que fais-tu ici, Albin?
-J'ai des questions à te poser... » Et sans attendre, il lui demande cent mille choses.
Suzette fait de son mieux mais elle a du mal à surveiller ses canetons et répondre au poussin.
Albin est très déçu mais ses questions sont toujours sans réponse.


Au même moment, Albert termine le comptage de ses grains. Ca y est : il va enfin pouvoir s'occuper d'Albin. Mais il n'y a plus de poussin! Où est-il passé? Albert fait le tour du poulailler en vain : personne n'a vu son petit. Très inquiet, il part aussitôt le chercher.

Si vous souhaitez savoir comment se finit ce drôle de mardi, envoyez-moi un petit mail :)

10 commentaires:

Lise a dit…

C'est tout mignon :)

valy a dit…

C'est chouette,que d'aventures... je veux bien lire la suite...

chicoumi a dit…

J'aime bien ces aventures...et j'aimerais bien savoir la suite. Juste un point qui m'a dérangé en lisant l'histoire, c'est au début, J'enlèverais "ce qui c'est passé" juste "laissez moi vous raconter" car je trouve que ca fait répétition avec le début de la phrase. Voilà. c'est tout.

Bénédicte a dit…

Merci bien ! je t'envois ça :)

Babelle a dit…

Ce Mathurin est un vrai chef!J'espère qu'il va retrouver son poussin!
;))

Babelle a dit…

oh pardon, c'est albert le coq et mathurin le fermier?

Solène a dit…

Elle a l'air très sympa cette petite histoire ! :)

les croquis du loup a dit…

J'aime beaucoup il n'y a rien à modifier !
Lou

Cassandre a dit…

C'est tout a fait sympas, je veux bien connaître la suite...que va t'il arriver à Albin?
Je trouve que le texte est très bien, je ne vois pas non plus quelques chose à modifier...

mandoline a dit…

Elle est jolie cette petite histoire mais je me demande vraiment où le petit poussin est passé dans quel lieu l'imagination de Bénédicte a bien put le transporter...

Oh! Bénédicte tu peux m'envoyer aussi l'histoire...Merci