lundi 12 octobre 2009

La pucerie

Voici le début de l'histoire écrite pour Clim ...
Je vous présente la pucerie !
Très bonne lecture :
Ce matin, Maïtena est bien ennuyée : ses puces se sont échappées de l'enclos. Elles ont profité de la nuit pour creuser un passage sous la pucerie puis sont parties se promener. La bergère espère qu'elles retrouveront le chemin de la maison. Mais le temps passe et pas de puces à l'horizon. Maïtena commence à s'inquièter.

C'est la première fois qu'elles sont si désobéissantes. Les puces n'ont pas très bonne réputation : elles sont plutôt tête en l'air mais elles sont si attachantes! Le problème de Maïtena est que ces puces devraient être confiées à « Pustule », le plus grand dresseur de puces de la région. Il doit venir les chercher en fin de journée. Ont-elles entendu le coup de téléphone du dresseur hier soir?

En tous les cas, Maïtena doit les retrouver et vite !
Elle commence ses recherches chez son voisin. La semaine dernière quelques unes d'entre elles avaient été lui rendre visite ... Cela n'avait pas été du tout du goût de Mr Artizar. À son arrivée, elle avait vu son voisin se contorsionner dans tous les sens pour arriver à se gratter le dos ! La bergère s'était bien retenue de rire mais la scène était plutôt drôle ! Le pauvre voisin a ronchonné pendant une semaine.

Enfin, aujourd'hui, ses puces ne sont pas ici. Maïtena continue son chemin et arrive au village. Tout le monde la connait, la petite bergère de puces! « Vous n'auriez pas vu mes bêtes? Demande-t-elle. » Malheureusement, personne ne les a croisé... Malheureusement, malheureusement si on veut! En effet, au village, on n'apprécie guère leur visite!

Maïtena commence à s'inquièter : où ont-elle bien pu aller ? L'heure tourne et Mr Pustule ne va pas tarder... Elle est bien ennuyée: que va-t-elle lui dire? « Je suis navrée mais j'ai perdu votre livraison! non! cela ne fait pas sérieux! pense la bergère. »
A tout hasard, Maïtena décide d'aller voir sur le port. Elle sait que les puces détestent l'eau mais elles doivent bien être quelque part. En tous les cas, ou elles sont bien cachées ou elles se sont perdues. Une chose est sûre : elles ne sont ni au village, ni au port, ni aux alentours...
Maïtena se fige d'un coup en pensant : « Et si elles avaient été dans la grande forêt ? » La demoiselle se met à craindre le pire : les puces pourraient faire tant de mauvaises rencontres la-bàs. Au village, on dit que la forêt est hantée, qu'elle est habitée d'horribles bêtes, qu'un vieux fou en a fait son territoire...

Elle prend son courage à deux mains et décide quand même d'aller y jeter un oeil. Maïtena n'est pas rassurée mais elle doit en avoir le coeur net. De toutes manières, ces puces ne sont nulle part : il n'y a plus que cette maudite forêt qu'elle n'a pas explorée.
Elle y entre alors que la nuit commence à tomber ... Mr Pustule, lui, a dû trouver la porte close : de toutes manières, elle n'aurait pas pu lui remettre ses puces !

Plus Maïtena avance, plus elle entend des bruits étranges et effrayants. Et sans s'en rendre compte, elle s'est enfonçée très profondément dans les bois...La voilà perdue, elle aussi! Et ces bruits qui semblent se rapprocher... Affolée, Maïtena se met à courir dans tous les sens, slalome entre les arbres. À bout de souffle, elle se cache derrière un énorme chêne.

Si vous souhaitez connaître la suite des aventures de Maïtena et de ses puces, envoyez-moi un petit mail :)

13 commentaires:

Charliepjoe a dit…

J'aime beaucoup le dessin, avec les nuages-oeufs. Quant à cette pauvre Maïtena, pourvu qu'elle les retrouve vite. N'ont-elles pas pris le dos d'un aminal pour un bus ? Bonne journée !

Phelipon a dit…

Que va t'il se passer derrière le grand chêne ? l'histoire est génial ! moi je veux bien connaître la suite ! l'illustration est belle aussi !

les croquis du loup a dit…

J'aime beaucoup le graphisme de l'illustration ! En plus l'histoire à l'air super intéressante ... J'espère pour Maïtena qu'elle retrouvera ses puces rapidement !
Lou

sophie(b) a dit…

j'adore.

mandoline a dit…

ouf! ouf! ouf!Une histoire encore très palpitante...
Bonne semaine Bénédicte!

Lise a dit…

L'idée est super top et j,adore les dessins aussi ! Bon projet quoi ^^

Bénédicte a dit…

Je me suis bien amusée à écrire cette petite histoire ;)
Phelipon : envois-moi un mail que j'ai tes coordonnées !

Choumie a dit…

Très joli !

Nananère a dit…

Très sympa cette nouvelle histoire !
Et belle illustration !

Et j'ai bien reçu mon livre dédicacé… MERCIIII

NINI a dit…

Très jolie illustration et ton texte est super !!

Clim a dit…

Je me permets d'emprunter le blog de Bénédicte pour vous remercier ! Que de jolis commentaires :-))

Manola a dit…

Mi piace motissimo! J'adore le texte... et ce n'est pas un secret ^____^ mais j'adore aussi le dessin de Clim!!! Bravo à toutes les deaux ^____^ J'aime lire en français! Bisous!

Manola a dit…

oh j'ai ecrit mal en italien!!!! on dit moltissimo et non motissimo! ^____^