lundi 17 août 2009

Miss Abeille

Aujourd'hui, il fait chaud et les abeilles viennent boire dans la piscine !
Cela me rappelle une petite histoire écrite l'année dernière :
Miss Abeille


Miss Abeille doit se faire belle : aujourd'hui, elle a RDV au grand bal des demoiselles. C'est le RDVannuel et il n'est pas question de rater cet événement.
Elle ouvre sa penderie et cherche ce qu'elle va mettre : « Quelle couleur me va le mieux ? », se demande la petite bête.
Elle opte pour une tenue rose et bleue mais Miss Abeille n'est pas satisfaite. « Essayons cette robe verte ! », dit-elle en se changeant.
Et la voilà bientôt avec toute sa garde-robe par terre et toujours pas décidée.
Non, elle a porté cette-ci l'année dernière...
Non, Dame Fourmi a la même en bleue ...
To, Toc, Toc. Soudain, on frappe à la porte : qui cela peut-il bien être ? C'est Chenille, toute guillerette.
« Que tu es jolie ! Dit Miss Abeille
-Merci ! Maman m'a aidé à choisir les couleurs
-Elle a eu raison : ces couleurs te vont à ravir !
Mais Miss Abeille sent un brin de jalousie l'envahir : elle aurait tant aimé avoir les conseils de sa maman.
Elle fait rentrer son amie « Ne regarde pas le bazar ! Je ne sais absolument pas quoi mettre pour le bal !
-Ne t'inquiete pas, nous allons trouver ! »
Les deux demoiselles cherchent pendant des heures la tenue idéale. Le choix est fait : Miss Abeille portera une jolie robe à pois noirs.
Elle se maquille, prend son petit sac à main et sort de la maison toute content. Mais la voilà nez à nez avec Coccinelle : pas possible d'aller au bal dans cette tenue ! On les prendrait pour 2 soeurs.
Vite, vite, elle cherche une nouvelle tenue.
« Tiens ! Mets celle-ci, conseille la chenille en lui tendant une veste
-Non, Araignée a dit qu'elle allait s'habiller en noir ! Déclare l'abeille. »
L'heure tourne et le bal approche. La petite bête doit absolument trouver quelque chose.
Et elle commence à desespérer et se met même à pleurer.
« Ne pleure pas, dit chenille, en essayant de la consoler. Il faut juste que tu trouves la robe qui t'ira
-Mais je les ai toutes essayées et j'ai l'impression de ressembler à Coccinelle ou d'être la copine d'Araignée! Dit Miss Abeille entre deux sanglots.
Il faut juste que tu sois TOI, pas une autre !»
Assise, Miss Abeille se souvient de sa mère, sèche ses larmes et ouvre l'armoire. Elle en sort une valise toute poussièreuse, qu'elle ouvre avec précaution. « Maman a été la reine du bal des demoiselles, dit Miss Abeille en dépliant une superbe robe rayée jaune et noire. »

Si vous souhaitez connaître la suite des aventures de Miss Abeille, envoyez-moi un petit mail :)

8 commentaires:

berthe a dit…

Mignon comme tout ! J'aime beaucoup ;)

valy a dit…

Oui , c'est tout mignon, pauvre petite abeille...

Fifilafée a dit…

C'est une jolie morale,pout arrêter de douter de soi!
l'abeille a trouvé son style!:)

Nananère a dit…

C'est chou comme tout !

ceanothe a dit…

Une belle histoire valable pour les guêpes et les frelons.

Lise a dit…

oooh c'est adorable !!!

Bénédicte a dit…

Merci !
je suis en train de retrouver plein de choses dans mes tiroirs ...

Co. a dit…

Tiens ? Revoilà Miss abeille ;-)