jeudi 7 mai 2009

Lila

Voici le début de l'histoire de "Lila ou l'enfant aux deux prénoms",
inspirée d'une histoire vraie vécue à l'école ... Et oui, un matin, on nous a dit :"Non il ne faut plus l'appeler Lila : elle s'appelle Asnaé". C'est un joli prénom aussi mais comment expliquer à une petite fille, qu'on appelle Lila depuis 4 ans que ce n'est pas son prénom ?
Vous imaginez bien que ce n'était pas le même nom de famille aussi et pour couronner le tout, ce n'était pas la bonne date de naissance !
Voici donc ce que m'a inspiré l'histoire de cette petite fille placée en famille d'accueil depuis ses 3 semaines :)
Très bonne lecture ...

Comme tous les matins, Lila arrive à l'école. Mais aujourd'hui, elle ne sourit pas ... Elle est triste et malheureuse. Elle entre dans la classe et va s'asseoir sans bruit. « Bonjour Lila! dit la maîtresse. » Mais la fillette ne répond pas. Ce n'est pas son habitude. La maîtresse insiste : « Bonjour Lila !
- Je ne m'appelle pas Lila, lâche la petite file, en fondant en larmes.
- Comment ? questionne l'institutrice. Je ne comprend pas : que se passe-t-il ? »
Effondrée, Lila essaye d'expliquer à la maîtresse : « L'assistante ... sociale ... pas Lila ... Asnaé ... ».
Elle est tellement bouleversée qu'elle n'arrive pas finir ses phrases. La maîtresse tente de la calmer.

À l'école, tout le monde sait que Lila ne vit pas avec ses parents. Elle a été plaçée dans une famille d'accueil quand elle était bébé. Mais Lila adore sa nourrice : Muriel est si gentille. Elle la considère comme sa propre fille. Tout se passe pour le mieux . Qu'a-t-il bien pu arriver ? Lila sort son cahier de liaison et le tend à la maîtresse. Muriel y a écrit un mot...

La veille, une dame est venue à la maison. Il paraît qu'elle est assistante sociale : Elle s'occupe du cas de Lila. Hier, elle a froidement annonçé : « Il ne faut plus l'appeler Lila ! Desormais, elle s'appelle Asnaé. Il a eu une erreur dans le dossier. » Puis elle les a laissées, seules, sous le choc. Cela fait six ans qu'elle s'appelle Lila : pourquoi elle devrait changer de prénom ? Et puis Lila , c'est plus joli qu'Asnaé ! La fillette n'a pas compris. Muriel non plus d'ailleurs.

La maîtresse aussi est gênée. Dans la classe, l'ambiance est bizarre : mêmes ses copines la regardent de travers. Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? Tout le monde ne parle que de ça ! Heureusement, la cloche de la récréation sonne. Lila ne pense qu'à une chose : se cacher pour être seule. Elle court derrière le gros platane. Elle s'assoit et pense à sa vie d'avant ... Mais elle n'en a aucun souvenir : sa vie, elle est ici, avec Muriel... et dans cette vie, elle s'appelle Lila ! Les larmes se remettent à couler le long de ses joues.

Soudain, Thomas s'approche gentillement. Thomas, c'est un grand de l'autre classe : « Je peux m'asseoir à côté de toi ? demande-t-il. ».
Lila est étonnée : il ne lui a jamais adressé la parole ! Intriguée, elle en oublie de pleurer. « Tu sais, commence-t-il, je sais ce que tu vis.
Ah, bon, toi aussi, tu as deux prénoms ? demande Lila.
Non, mais moi aussi j'ai été adopté, répond Thomas.
Moi, j'aimerais bien être adoptée, dit-t-elle. »
Lila lui raconte ce qu'elle sait de son histoire : c'est la première fois qu'elle en parle. Et cela lui fait du bien d'en parler !

à suivre ! surtout n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez :)

14 commentaires:

Nomy a dit…

Très jolie Histoire...
Il y a 10 ans, je bossais dans un foyer. C'était l'étape avant la famille d'accueil.
Ces petits ont quelque chose en plus. On le voit, ils portent en eux leur blessures... Et dans leurs yeux, ils ont perdu un bout d'enfance.
C'est formidable de raconter l'histoire de cette petite fille.:)

berthe a dit…

Sujet difficile... tu t'en sors bien. C'est très touchant, continues !

Luciole a dit…

J'aime beaucoup ! Les histoires vraies sont souvent d'une profondeur que l'imaginaire ne peut pas égaler...Bravo !
(La suite ! La suite !!)

mandoline a dit…

Une histoire très émouvante.
C'est important que tu l'écrives.J'espère que cette petite fille aura pu garder le prénom auquel elle s'était identifié.

Anges et Lik a dit…

Histoire si émouvante et triste! J'attend la suite... (c dingue qu'on puisse demander à un enfant de changer de prénom!)

Lise a dit…

Très dur, très beau aussi...Une belle histoire prenante comme tu en as le secret ^^

ceanohe a dit…

On parle beaucoup des droits de l'enfant et dans les faits, il n'en a pas !

Rebz a dit…

... ce ne doit pas être facile, d'écrire sur ce thème et de trouver les mots qu'il faut.. tu fais pourtant si bien. bravo pour ça. j'ai hâte d'en lire la suite.

Bénédicte a dit…

Merci à vous toutes !
C'est la première fois qu'il y a un tel retour sur un de mes textes ... Cela me donne une peche terrible pour terminer mon texte :)
Bref, y'a plus qu'à !

sophie b a dit…

c'est affolant quand l'administratif l'emporte sur les sentiments. C'est vrai que ses amis compteront beaucoup dans ce cas-là.

Manola a dit…

Une histoire émouvante et tres belle! Oui, elle est si triste, mais dans le même temps elle est racontée avec mots délicates et très beaux. Bravo! Bises

Maëlia a dit…

Une histoire vraiment très touchante

Anna ziliz a dit…

elle est émouvante cette histoire… ça m'a fait quelque chose de la lire … c'est fou quand même les choses qu'on demande des fois à un enfant…carrément de perdre son identité… heureusement qu'elle a Muriel et un bon ami.

Muriel a dit…

Merci à Bénédicte pour cette histoire,je suis touchée et émue. Ma puce est mon soleil et pleins de petites étoiles la protègent, alors faites que la fin soit la plus belle possible.