mardi 26 mai 2009

Du temps ...

Il me faut du temps ... pour tout faire !
J'ai cette histoire de matriochkas qui trotte dans ma tête depuis déjà plusieurs jours ... Et je n'ai toujours pas trouvé le temps de m'y remettre !
D'un coté, cela m'a permis d'affiner, modifier, faire évoluer mon histoire mais maintenant, il faudrait vraiment quelques heures pour poser les mots sur le papier ou le clavier !
Cette histoire me tient à coeur : il faut donc trouver une solution :)
Et pour le moment, je ne peux faire qu'attendre MERCREDI.
C'était la pensée du jour :)

12 commentaires:

Rebz a dit…

je te comprends ! c'est frustrant quand une idée, une envie nous trotte dans la tête ... alors qu'il faut attendre avant de pouvoir s'y mettre !! grrrr ! bon courage !

Mic a dit…

....et oui Bénédice, on en est tous là !

Sabbio a dit…

Je connais ça aussi... allez, mercredi sera vite là :)

berthe a dit…

Pareil, il nous faudrait des journées plus longues, mas beaucoup plus longues, de 48h par exemple. J'en rêve.

Lise a dit…

mais mercredi tu vas tout dégommer tu vas voir ! ^^

Anges et Lik a dit…

Moi aussi je connaîs çà! Hâte de lire ton histoire!

Geisha Line a dit…

C'est tout pareil chez moi ! Il y a des tas d'histoires qui se bousculent dans ma tête... et pas de temps pour les poser sur le papier ! Du coup, je n'arrête pas d'écrire et de réécrire dans ma tête pour ne pas oublier mon histoire !

Nicole a dit…

oui mais ton subconscient travaille pour toi même quand tu dors... alors ce n'est jamais du temps perdu, d'attendre d'avoir du temps!

ceanothe a dit…

Certains jours les mots coulent sur le papier ou l'écran, d'autres jours il ne se passe rien, patience !

Nananère a dit…

Vivement mercredi…
j'ai hâte de lire cette future jolie histoire !

fripouille a dit…

Bonne écriture demain!!!
Mes mercredi me manquent... Plus le temps d'écrire autant que je le voudrais...

mandoline a dit…

Ta pensée du jour me fais rire et moi aussi je suis sure que tu va nous pondre une nouvelle magnifique histoire.
Moi aussi j'aime beaucoup,beaucoup les matriochkas!