vendredi 10 avril 2009

Pauline et Marie



Comme promis, voici l'histoire de Pauline et Marie ...
Les demoiselles de So :)
C'est un premier jet : dites-moi ce que vous en pensez !
Bonne lecture ...


Marie et Pauline sont dans la même classe. Elles ont le même âge, habitent le même quartier mais tout les sépare ! Marie est studieuse et toujours souriante. Pauline est plutôt mauvaise élève et surtout chipie. Elles ne sont pas amies, ni même copines ... D'ailleurs, la maîtresse a placé Marie au premier rang alors que Pauline n'écoute pas vraiment du fond de la classe.
Même pendant la récréation, les deux fillettes sont à l'opposé de la cour : Marie chantonne en regardant les petits oiseaux et Pauline fait plutôt des croche-pieds.
Elles s'évitent et s'ignorent.


Seulement, aujourd'hui, Pauline et Marie mangent à la cantine. D'habitude, la chipie n'y va que le mardi mais jamais le vendredi. Ce midi, Maryse, la cantinière, les oblige à se mettre à côté : « Et oui, ma petite chérie, personne ne te veut à côté de lui ! ricane la cantinière en s'adressant à Pauline. » Celle-ci a beau ronchonner et pester : rien n'y fait. Elle doit s'asseoir à côté de la chouchoute. Mais ce n'est rien à côté du menu de ce vendredi : poisson et poélée de légumes. Marie est ravie. Ce qui n'est pas du tout le cas de Pauline : elle n'apprécie pas franchement les légumes et surtout elle déteste le poisson. Beurk, beurk, beurk !


Alors que Marie lui sourit gentiment, Pauline ne trouve rien d'autre que de lui tirer la langue. « Pourquoi t'es méchante ? demande Marie.
- Parce que t'es moche ! lance la peste.
- Mais tu t'es pas vue, rétorque la fillette. »
Pauline n'en croit pas ses oreilles : la gentille vient de lui répondre ! Du coup, elle ne sait pas quelle vacherie lui dire : le comble !


De toutes manières, elle n'a pas le temps de chercher car la cantinière apporte les plats. La fillette fait une tête de dégoût. Rien à faire : impossible de manger ça. Marie, elle, tend son assiette : elle adore !
Elle mange donc avec appétit, sous le regard surpris de sa voisine de table. « Mais comment tu peux manger ça ?, interroge-t-elle.
- Mais c'est trop bon ! Et puis c'est plein de bonnes choses : des vitamines, du phosphore ... explique Marie.
- Du quoi ? Insiste Pauline.
- Du phosphore, c'est bon pour la mémoire ! »
Une nouvelle fois, Pauline se sent un peu bête de ne pas savoir tout ça.


La cantinière repasse à leur table : « Allez, on mange : je ne veux plus rien voir dans vos assiettes ! » Et elle n'a pas vraiment l'air de plaisanter.
Marie lui glisse entre deux bouchées : « Tu ferais mieux de manger : il paraît que la semaine dernière, elle en a gardé un dans sa cuisine ... jusqu'à la récréation ! »
Pauline commence vraiment à avoir peur : elle, qui fait toujours la grosse dure, n'en mène pas large ce midi.


Si vous souhaitez connaître la fin des aventures de Pauline et Marie, envoyez-moi un petit mail ;)

8 commentaires:

berthe a dit…

J'ai juste une remarque , je me demande si l'expression à la fin de l'extrait "n'en mène pas large" n'est pas trop compliqué, enfin je dis ça ... Mais en tout cas j'aime beaucoup cette belle histoire à suspens :)

Sabbio a dit…

Géniale cette histoire, on s'y croirait! ^^ Et elle colle bien aux portraits des jolies petites.(et je veux bien la suite :D)

mandoline a dit…

Un thème qui me rappelle le quotidien avec mes 3 monstres aux goûts différents!
Vive les pâtes et les patates qui laissent tout le monde d'accord et de bonne humeur!

Rebz a dit…

C'est un début super sympa ! Tu décris très bien l'ambiance, et le goût du poisson ! lol Marie et Pauline sont très jolie en tout cas :)

San-tooshy a dit…

Très drôle et attendrissante cette histoire ! Elles se détestent mais elles vont s'adorer ?!

Anges et Lik a dit…

Elles vont bientôt devenir amies à mon avis!

fripouille a dit…

Félicitation pour Pedro!
Ma fille est abonné et quelle surprise de découvrir ton histoire! elle a baeucoup aimé!

Anonyme a dit…

Intéressant MAIS
1. un peu trop d'expressions "à la mode" agaçantes comme "trop bon". C'est surtout le "franchement" qui m'a insupportée.
2. pas très réaliste le passage où la chipie s'intéresse à la "science" de la chouchoute
3; en revanche, pour être une ancienne "1ere de classe"... des rapprochements avec un "chipie" sur un thème comme "la beauté", "les garcons" est plausible , des trucs de fille quoi !