vendredi 30 janvier 2009

Tempête

Avec cette tempête, dont nous nous remettons tout juste, nous avons retrouvé les bougies cachées au fond du buffet ...
Trois jours et trois nuits sans électricité pour se rendre compte combien on est perdu sans elle !
Bien sûr, cela m'a inspiré une histoire pour petits lecteurs !
à suivre et bonne lecture :)


La tempête souffle dehors. Antoine et Pierre sont enfermés dans la maison depuis hier. L'alerte doit durer encore plusieurs heures. Le vent souffle, les éléments sont déchaînés. Plus d'electricité ... Heureusement, maman avait quelques bougies.
À la lueur de la flamme, les garçons essayent de s'occuper.
La télévision ne marche pas ... les consoles sont déchargées ...
« Il n'y a rien à faire, râle Antoine.
- Prend un livre ! Dit Pierre.
- Non, je voudrais regarder un dessin animé ...
- Oui mais il n'y a pas d'électricité ! Ricane son frère. »
C'est vraiment pas drôle, cette tempête. Les garçons tournent en rond.


«Allez vous laver et mettez-vous en pyjama, demande Maman.
Mais, il n'y a plus d'eau chaude, répond Antoine.
Oui, je vous fais chauffer un peu d'eau ! Heureusement, que la gazinière fonctionne au gaz, soupire Maman. »
Dans la salle de bains, les garçons se lavent « à l'ancienne » avec un gant de toilette. Du coup, l'opération est vite réglée ! Lavés, savonnés, rincés à toute vitesse. Les garçons sont vite en pyjama, prêts à se coucher.
Mais pas avant d'avoir avalé une bonne soupe maison bien chaude.


Antoine regarde sa montre : il est l'heure d'aller se mettre bien au chaud sous la couette. « De toutes manières, y'a rien d'autre à faire, ronchonne Antoine.
-Eh ! Trouve autre chose au lieu de râler, le taquine Pierre. »
Installés bien confortablement, l'ainé souffle sur la bougie : « Bonne nuit ! »
Tout est noir. Seul le vent souffle ... quelque chose claque dehors.
Antoine sursaute. Il n'est pas rassuré et vient se glisser dans le lit de son frère.
Ils finissent par s'endormir.


Soudain, un énorme bruit réveille Pierre. À tatons, il se lève et descend au rez-de-chaussée : il peut enfin allumer sa bougie. Seulement, le garçon regarde autour de lui : il ne reconnaît plus le salon. Il n'y a que de vieux meubles : la télévision a disparu ... plus d'appareil électrique ... Sur l'énorme table, des lampes à pétrole comme chez Mamie. Pierre est perdu. « où suis-je ?, se demande-t-il. »
Il décide donc de remonter : « J'ai du rêver ! ».

C'est alors qu'Antoine arrive : « Que se passe-t-il ?
- je ne sais pas ! Répond Pierre.
- On se croirait chez l'arrière grand-mère ... »


Sur la table, les garçons découvrent des papiers : ils n'en croient pas leurs yeux.
Les papiers sont datés de 1859 : « ce n'est pas possible ! C'est une mauvaise blague, dit Antoine.
- Ce pourrait-il qu'on ait fait un voyage dans le temps ?
-150 ans ! Non, on va se réveiller, hein Pierre ... »
Les frères essayent de comprendre mais tout porte à croire qu'ils ne sont plus chez eux, tout du moins plus en 2009.


Pourquoi sont-ils revenus en 1859 ??
Suite au prochain épisode :)

8 commentaires:

ceanothe a dit…

En campagne, les réparations pour rétablir l'électricité peuvent prendre du temps, nous avons conservé les lampes à pétrole, le bois pour le chauffage ... et quelquefois nous nous retrouvons au XIX ème

mathéo a dit…

Moi je sais pourquoi ils sont en 1800:p
Mais je ne le dirait pas!

Sabbio a dit…

Génial ce début si bien inspiré ^^

ccédric a dit…

Vivement le prochain épisode car le début est accrocheur !

A plus...

Stephanie M. a dit…

Vivement le prochain épisode!!
(Je n'avais pas fait mon p'tit tour de blog depuis quelques temps et je découvre donc que tu a été touchée par la tempête... Ca doit être impressionnant de se retrouver sans électricité!!! Bon courage!!! et bon week end!)

Nicole a dit…

il me semble qu'il y en a un qui suit bien le blog de sa maman!!

mandoline a dit…

Pourquoi?Pourquoi?J'ai du mal à deviner!

Alors à demain.... .

morgan a dit…

C'est super !
Et tu sais te servir des &vènements terribles pour les utiliser et en sortir de belles histoires, bravo ;)